ténor, chef de chœur

Biographie

Sylvain débute ses études musicales dès l’âge de cinq ans et obtient son diplôme de fin d’études de guitare. Après des études scientifiques conclues par une thèse de doctorat sur l’acoustique de la voix (Laboratoire d’Acoustique Musicale, Univ. Paris 6), il entreprend des études de chant lyrique auprès de Robert Expert. Il obtient son DEM dans la classe de Delphine Collot, et se perfectionne auprès de Caroline Fèvre, de Ronald Klekamp. Lors de son cursus ou de masterclasses, il étudie le lied et la mélodie au près de Jean-Marc Pont-Marchesi, d’Anne Grapotte, de Sandrine Joanne et de Jacqueline Bourguès-Maunoury, et le style baroque avec Sébastien Guillot-Genton, Saskia Salembier.

Il a été soliste dans divers oratorios, tels que la Création de Haydn ou les Sept paroles du Christ en Croix de Haydn. En 2018, il chante les cantates BWV 22 et 26 de Bach sous la direction de Ton Koopman. En 2013, il donne le Voyage d’Hiver (Schubert) accompagné par Jean-Marc Pont Marchesi. Depuis 2009, il collabore avec l’abbaye de Sylvanès pour chanter des oratorios liturgiques d’André Gouzes. Sur scène, il a notamment joué le rôle du conseiller dans San Giovanni Battista (Stradella), de Torquemada dans l’Heure Espagnole (Ravel), de Pyrrhus dans Andromaque (Gretry) ainsi que du Prince Hérisson de Porc-Epic dans l’Etoile (Chabrier). En 2018, il chante Tybalt dans Roméo et Juliette (Gounod) et Septimus dans Theodora (Händel).

Depuis son jeune âge, Sylvain mène également une importante activité de choriste. Il a chanté notamment sous la direction d’Ariel Alonso (Mélanges), de Léo Warynski (les Métaboles), de Jérôme Polack (Exprime) ou de Jean-Philippe Sarcos (programme Tout est Lumière, 2018, Ens. Palais Royal). En 2016, il obtient son DEM de direction de chœur dans la classe d’Ariel Alonso, avec les félicitations du jury. Il dirige actuellement l’ensemble vocal Stesso Tempo (Arcueil), ainsi que le chœur Romantica (Torcy), avec lequel il a notamment donné la misatango de Palmeri en 2019, ainsi que le Requiem de Mozart à l’Église de la Madeleine, en 2017, associé à l’orchestre Hélios.